Comment se déroule le management de transition ?

management de transition

Le management temporaire ou management de transition est une solution pour les entreprises permettant de trouver rapidement des dossiers immédiatement disponibles et compétents. Elle leur permet donc de faire face à des circonstances imprévues et de renforcer temporairement leur organisation. Le management de transition permet de gérer parfaitement certaines situations. Ainsi, il est adapté à diverses situations où l’entreprise doit se transformer et s’adapter rapidement à l’environnement concurrentiel. Il s’effectue sous la forme de missions de prestation de services. Il permet aux managers de transition de conserver leur indépendance de jugement. Tandis que l’entreprise cliente conserve le pouvoir de décision pendant toute la durée de l’intervention.

Qui est le manager de transition ?

Le manager de transition est un professionnel mandaté par le chef d’entreprise pour résoudre des problèmes ou conduire des projets d’envergure. Sa mission dure au moins 6 mois. Le manager de transition a une double attitude, qui est bonne pour l’entreprise et bonne pour les salariés. D’une part, il comprend la situation, établit un diagnostic et élabore un plan d’action. D’autre part, le manager met en œuvre ce plan avec l’équipe interne de l’entreprise. Son double statut et son expertise lui permettent de formuler rapidement un plan d’action, obtenant ainsi un généreux retour sur investissement. Si vous êtes à la recherche de votre mcg managers vous pouvez en savoir plus ici

Et pourquoi faire appel à un manager de transition ?

Vous pouvez faire appel à des managers de transition pour accompagner et mettre en œuvre la transformation de l’entreprise. Cette solution de management offre un accès rapide à l’expertise. En fonction des tâches confiées, il assumera des responsabilités fonctionnelles ou opérationnelles et prendra des décisions afin que l’entreprise puisse atteindre les résultats convenus au préalable. 

Le résultat peut être :

  • la mise en place d’une nouvelle organisation
  • le lancement d’un produit
  • la réalisation d’un nouvel investissement
  • l’accélération d’un projet
  • la création d’un partenariat
  • la prise en charge d’une restructuration importante

Dans tous les cas, le manager de transition aura un mode opératoire, faisant plutôt que suggérant à l’entreprise, visant à obtenir des résultats précis et planifiés. 

Quels types de tâches doivent être déléguées aux managers de transition ?

Dans le passé, les managers de transition étaient réservés aux tâches de restructuration profonde, voire aux missions de sauvetage d’entreprises dans lesquelles des managers de transition étaient impliqués.

Aujourd’hui, cette situation existe encore, mais elle est très rare. Les managers de transition sont liés à toutes les tâches de transformation de l’entreprise en tâches opérationnelles et fonctionnelles. Pour les fonctions opérationnelles, le manager de transition prend la place du directeur général, du directeur de filiale, du directeur du département des ventes, du directeur d’usine, du directeur de la logistique, du directeur des achats ou du directeur de projet.

Pour l’attribution des fonctions, les managers de transition assument généralement des responsabilités dans deux domaines principaux : la gestion financière et la gestion des ressources humaines. Ils sont ensuite responsables du projet et supervisent l’ensemble des équipes. 

D’autres tâches se sont rapidement développées ces dernières années dans le management de transition notamment les tâches de management marketing et les tâches de management commercial. Cela permet aux entreprises de renforcer rapidement leurs compétences pour augmenter leur chiffre d’affaires.

Comment fonctionne le management de transition ?

Les missions de management de transition se déroulent généralement en plusieurs étapes.

  • Le lancement de la mission

Cette étape est cruciale pour que le manager de transition puisse mener à bien les tâches qui lui incombent. Dès le départ, l’entreprise doit informer toutes les parties du rôle du manager dans la mission : objectifs, responsabilités, équipe qu’il dirigera et durée de son intervention.

  • Le rapport d’étonnement

Peu après le début de l’intervention, au plus tard dans les 30 jours civils, le manager de transition remet à l’entreprise son rapport d’étonnement. Grâce à son nouveau regard, à son expérience accumulée et à sa pratique des missions de transformation, ce rapport offrira à l’entreprise un point de vue indépendant et utile. Pendant toute la durée de la mission de management de transition, ce rapport servira de référence commune et d’index pour la future transformation.

  • Des Quick Wins

Au cours des 30 premiers jours de son intervention, le manager de transition s’attachera à identifier les mesures de mise en œuvre simples et rapides qui ont un impact significatif sur les intérêts de l’entreprise. L’objectif est d’assurer des succès rapides afin d’impressionner et de renforcer la confiance au sein de l’entreprise cliente.

  • Des mises à jour régulières.

L’une des caractéristiques et des avantages de la mission est l’exécution régulière de points d’étape entre les clients, les managers de transition et les sociétés de management de transition. Généralement une fois par mois, ces réunions tripartites permettent de suivre l’atteinte des objectifs, d’ajuster les priorités en fonction du contexte, et d’échanger sur l’expérience acquise tout au long de la mission.

  • La transition avec l’équipe interne

Une étape importante pour le manager de transition est d’organiser la poursuite de ses activités dans l’entreprise après sa mission. Cette transformation passe par le recrutement ou la promotion des collaborateurs de l’entreprise, la formation, l’accompagnement progressif, le transfert de l’expertise et des compétences utiles à leurs successeurs.

  • Le rapport de fin de mission

Avant de partir pour d’autres aventures, le manager de transition préparera et remettra soigneusement son rapport de fin de mission. Ce rapport comprendra la date clé de l’intervention, le contexte de l’intervention, le rappel des objectifs, les résultats obtenus, ainsi qu’une liste d’enseignements et de recommandations.

Faire appel aux services d’un cabinet de conseil aux entreprises
Quels sont les principaux avantages de notre logiciel Qualité Sécurité Environnement ?